Netlinking

Découvrez les techniques de netlinking et les dernières tendances de l'année afin de créer proprement et efficacement des liens vers votre site.

 

Suivi et ROI

Mesurer efficacement le retour sur investissement de vos campagnes de référencement, et apprenez à utiliser les KPI (Key Performance Indicator) adéquats.

 

Liens sponsorisés

Découvrez l'univers des liens sponsorisés, et créez simplement et rapidement une campagne efficace et rentable sur la plateforme de votre choix.

 

Le déplacement des élites

L'avantage (s'il en est) de quitter un milieu pendant quelques mois (en l'occurrence le référencement), est ensuite d'avoir un peu plus de recul sur la façon dont ce milieu évolue. Et on peut dire que depuis début 2009, le secteur a bien changé...

Cet article ne s'adresse pas aux personnes qui veulent faire du référencement. Il s'agit ici davantage d'une réflexion nourrit au fil de ma veille, et des sites que je consulte, réflexion très orientée sur le marché français et les élites du référencement, qui semblent se déplacer plus rapidement que je ne l'aurai pensé.

Petit retour en 2008-2009

A cette époque (oh, je parle comme un vieux...), il est vrai que je faisais (et je fais toujours d'ailleurs) beaucoup ma veille sur les sites de référencement américains. On considérait alors, et à juste titre que ces sites étaient bien en avance sur ce qui se faisait sur le marché français, et qu'il fallait nécessairement suivre de près certains blogueurs plus ou moins connus outre-atlantique si on souhaitait être au top. On trouvait néanmoins d'excellents blogs français (qui sont toujours présents pour la plupart), et qui relayaient parfois les infos et astuces venues des US, et proposaient également leur vision et leurs techniques SEO.

Mais c'est aussi à ce moment, et vous me voyez venir, qu'un phénomène s'est accentué (je ne vais pas parler de naissance, car cette le phénomène ne date pas de là, il a plutôt explosé à ce moment), à savoir le black hat, avec comme chefs de file des mecs plutôt doués (remarquez le doux euphémisme :D) qui ont rapidement pris l'ascendant.

2010-2011, la bascule?

Plusieurs phénomènes observables sont venus nourrir ma réflexion et corroborer cette constatation. En voici quelques uns pèle mêle:

  • Déjà, l'essor des blogs black hat et leur influence sur la communauté SEO, qui ne fait que grandir depuis 2010 (ce n'est pas une critique, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit!);
  • Le succès de ces techniques, sublimé qui plus est par les mises à jours successives de l'algorithme de Google, qui ne les perturbent visiblement pas...(big up à MayDay et Panda);
  • Le développement des softs d'automatisation très utilisés dans la communauté BH (Xrumer, LFE, Scrapebox...), même si ces outils peuvent également être utilisés par des non BH. A cela s'ajoutent les récents outils développés par de petits frenchy (Oscaar, Papy Spinning, SeoHackers...), et promis visiblement à un bel avenir;
  • J'ai assisté au SEO Camp'us en 2011 et alors que je m'attendais à retrouver notre rassurant Olivier Andrieu, boum, je prend en pleine poire l'engouement pour la conférence blach hat de Paul Sanchez;
  • D'une manière plus générale, on trouve maintenant systématiquement des sessions BH dans les formations ou conférences sur le référencement, et des formations spéciales BH commencent même à voir le jour.
  • ...

Tout cela participe donc en effet à l'évolution des élites et à une sorte de vénération d'une certaine frange des référenceurs français, qui relègue de fait les "vieux briscards" ou même certains pontes US qu'on écoutait davantage il y a quelques années, au rang de... je cherche le terme tient. Pas facile à définir d'ailleurs, car "has been" serait un peu trop... Dépassés temporairement je dirais (il ne s'agit que d'une posture, je ne pense pas à titre personnel que ces personnes soient dépassés...).

D'où vient le phénomène?

Sur cette question, je n'ai pas de réponse immuable et chacun peut se faire sa propre opinion. Pour ma part, il est certain que je vois deux facteurs majeurs:

  • D'une part, l'apparition à un moment donné (ces personnes étaient déjà dans le milieu avant, mais on parlera plus de leur avènement en tant que BH) d'un groupe de référenceurs avec des valeurs communes, au même endroit, au même moment, créant ainsi une émulation qui a permis de faire progresser très rapidement les techniques;
  • D'autre part, l'apparition sur le marché de jeunes référenceurs (à rapprocher de l'ouverture de la licence SEO et rédaction web?) qui ont rapidement portées et relayées ces valeurs, ces techniques et ont participé à leur développement.

Et quand vous conjuguez ces deux paramètres, vous obtenez ce qui se passe aujourd'hui, une sorte de mode dont on ne sait pas combien de temps elle durera. Est-ce une bonne chose en tout cas? Je vous dirai que oui. Je ne suis pas black hat dans l'âme, même si je pioche dans certaines techniques et pense que l'automatisation a son intérêt sur de nombreux aspects, mais il faut garder à l'esprit que cette émulation dans la profession l'a fait progresser; d'autant plus que nos BH made in France sont visiblement très doués si l'on compare à d'autres pays et à ce qui se fait ailleurs. Cela est d'autant plus intéressant que ça ne concerne pas que les BH, et que tous les référenceurs peuvent profiter, je pense, de ces réflexions, et faire progresser leur connaissance des moteurs de recherche. En gros, on ne va pas se plaindre qu'un secteur soit dynamique, surtout si désormais on a pas besoin de traduire l'article pour le comprendre :) (ce qui n'empêche pas de rester en veille sur le marché US).

Je pense toutefois que 2012 nous réserve encore son lot de surprises. Certes, le temps de la mort du SEO ou de la détection de ces techniques par Google n'est pas encore arrivé, mais je suis impatient de voir ce que cette année et les suivantes nous réservent, et comment nous devrons nous adapter pour être toujours plus performant sur les moteurs de recherche, comme pour répondre aux besoins de l'internaute.

Voilà, ce n'était ici que le regard d'un jeune SEO qui a commencé dans le secteur il y a à peine (ou déjà, je vous laisse juger) 5 ans, et qui s'émerveille au quotidien de l'agitation d'un secteur, ce qui le rend encore plus attachant et addictif même. A l'exception peut-être des querelles inter-référenceurs qui me font parfois plus que sourire et montrent que le métier n'est pas encore véritablement "mur"... Mais c'est un autre débat ;)


( 19 Votes )

Commentaires  

 
0 #1 09-08-2012 15:01
Belle analyse du SEO et de son évolution. Bon, le seo ne sera jamais mort, mais google a mis un bon coup de pieds dans la fourmilières avec Pinguoin... Mais hélas, il a oublié pas mal de sites spammy, donc il est encore en retard... pour combien de temps ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partagez ce billet

Add this page to Blinklist Add this page to Del.icoi.us Add this page to Digg Add this page to Facebook Add this page to Furl Add this page to Google Add this page to Ma.Gnolia Add this page to Newsvine Add this page to Reddit Add this page to StumbleUpon Add this page to Technorati Add this page to Yahoo

Un article au hasard...

Gérer les balises Meta avec Spip et Joomla

Passage obligé du webmestre il y a quelques années, l'utilisation des balises meta (description et keyword) est de moins en moins indispensable pour le bon référencement d'un site internet. La faute aux abus dans l'utilisation de ces balises : de nombreux webmestres ont enjolivé leur description, voire utilisé des mots clés à mauvais escient. Il était en effet très simple d'ajouter le terme "Pamela Anderson" dans ses mots clés afin de détourner une partie des recherches sur ce terme. Résultat : les principaux moteurs de recherche ne prennent plus en compte ces éléments dans leurs algorithmes.